1. Cigales & Provence
  2. SVG clocks
  3. Digital clock
  4. Analog clock
  5. 7segment clock
  6. Spiderwebs
  7. Plus d'infos

Cigales & Provence

Cicadoidea, l'insecte béni des dieux

Cigale de l'orne cicada orni sur une vieille branche d'amandier.

C igales, champs de lavande, lieux pittoresques… C’est un modeste album de photographies que je présente ici et surtout pas un site entomologique savant. Cicadae verae la Cigale de Provence, la vraie, pas celle de la fable, photographiée en pleine nature, merveilleux insecte très photogénique avec ses grandes ailes transparentes. Passionné par la photographie et les belles lumières du Sud-Est de la France, c’est tout naturellement que j’en suis venu à m’intéresser à la Cigale, musicienne invisible dans la fournaise de l’été et emblème par excellence de notre garrigue ensoleillée. Ce site s'adresse à tous ceux qui aiment la Provence et ses petits chantres.

Photographier les cigales

Le dieu Matos

  1. Un boitier reflex.
  2. Un objectif macro 100mm.
  3. Un billet de 100€ (pour les plus fauchés, un billet vert de 1$ fera l'affaire).

N'étant pas sponsorisé par Monsieur Canon je ne vous parlerai pas du matos en détail. Pas besoin d'un reflex de course, une cigale ça ne bouge pas beaucoup surtout à l'heure de la sieste. Le plus difficile: la repérer, à l'oreille pour le mâle, à la vue pour la femelle ou les scènes de vie (métamorphose, ponte, etc). L'œil directeur collé au viseur, l'autre scrutant les alentours comme un caméléon. Une fois la bête dans le collimateur, l'approcher à pas feutrés, l'appareil photo dans une main et l'appât de 100€ (il est vert) bien en évidence dans l'autre. Et voilà, clic!

A propos de clic, n'acceptez jamais qu'un imbécile résume votre activité favorite à un simple clic, qu'il ne manquera pas de mimer d'un geste condescendant. Le clic est à la photographie ce que le point est à l'écriture. Un livre ne contient-il donc que des points? Combien de phrases photos élaborées avec soin avant le point clic final!

La garrigue

 

La maison des cigales

Thym, sarriette, lavande sauvage, pin, cade, chêne, caillasse… Aucune photo ne peut traduire la chaleur intense, le bruit assourdissant des cymbales et la senteur subtile de la garrigue. Le paradis des cigales dans un cagnard d'enfer.

Le plateau de Valensole

 

La récolte de la lavande

Plateau de Valensole, début juillet. La lavande est à son apogée, c’est le début de la récolte. Les lavandes sont entassées dans des remorques qui sont conçues comme de gigantesques cocottes-minutes. Ces remorques (ici derrière le tracteur) sont conduites à la distillerie où de la vapeur bouillante est directement injectée dedans pour récupérer l’huile essentielle.

Le cabanon de Puimoisson

Le cabanon-pigeonnier des Couillettes est sans doute le site le plus photographié du plateau de Valensole. Malheureusement, ce petit cabanon pittoresque est resté complètement à l'abandon pendant une éternité (la photo date de 2000). Plus de toit, murs en partie éboulés et ornés d'un horrible ITER boom! pas vraiment écolo ni photogénique. Depuis plusieurs années les lavandes ont cédé la place à un champ de céréales très rapidement moissonné et labouré. A l'origine, il devait être splendide avec son pigeonnier encore visible au sommet d'un mur sous le faîte. A l'intérieur, on trouve les vestiges d'une mangeoire; il servait donc aussi d'étable, pour des ânes probablement. Ces petits cabanons étaient autrefois utilisés comme abris par les cultivateurs où ils pouvaient ranger leurs outils et s'y réfugier quand un orage soudain éclatait (fréquent dans la région, en fin d'après-midi).

Ces cabanons, symboles de la Provence d'autrefois, devraient être classés monuments historiques et entretenus. C'est pitié de les voir ainsi dépérir.

Un cabanon capitonné

Le cabanon est aujourd'hui en cours de rénovation. Un toit tout neuf avec de jolies tuiles provençales roses, porte et volets, murs ravalés.

La métamorphose

 
 
 

De l'ombre à la lumière

A l'état larvaire, notre futur troubadour creuse des galeries souterraines à la recherche de racines juteuses. Les mauvaises langues concluront que ce comportement est peut-être à l'origine de l'expression manger les pissenlits par la racine. Mais la Cigale n'en a cure, elle n'est plus à un ragot près.

Ci-dessus, la métamorphose (ou émergence) d'une grande cigale commune lyristes plebejus. L'extraction de l'exuvie dure environ vingt minutes. Les ailes, à peine sorties des fourreaux alaires, sont compactes et pliées comme des parachutes. Vient ensuite le déploiement des ailes encore toutes froissées; repassage et séchage indispensables. Encore verte et souple, la cigale ne peut toujours pas voler et se trouve absolument sans défense face à ses prédateurs: fourmis, mantes religieuses, sauterelles, oiseaux… Depuis la sortie de terre jusqu'à l'envol, la métamorphose aura duré trois longues heures. La cigale ne chantera pas avant une quinzaine d'heures, si c'est un mâle.

Le chant

Remarquez le bougé de l'abdomen chez lyristes plebejus, au rythme des cymbales.

Importun coumo uno cigalo

Cigale plébéienne lyristes plebejus.

Le terme officiel pour le chant des cigales est cymbalisation. Le double organe de chant est appelé cymbales.

Sur cette photo d'une grande cigale commune lyristes plebejus, la position ailes rabattues sur la branche correspond à un pic de cymbalisation. L’abdomen ainsi dégagé peut osciller librement dans un mouvement de va-et-vient très rapide, modulant les vibrations des cymbales pour un chant particulièrement mélodieux. C’est pourquoi cette espèce a besoin d’une petite branche pour chanter, contrairement à la cigale grise qui préfère les troncs ou les grosses branches.

A la différence des papillons, libellules, sauterelles, et autres insectes très répandus, les cigales sont relativement méconnues car il faut faire un effort pour les apercevoir à cause de leur mimétisme avec les écorces des arbres. Leur chant par contre est très familier, mais le fameux ksè ksè n’est que le chant, ou cymbalisation, d’une seule espèce – la cigale de l’orne – parmi la vingtaine qu’héberge la Provence et le Sud de la France en général. Chaque espèce est différente et possède sa propre mélodie: les plus petites, 2 cm de long avec les ailes, émettent un sifflement à peine audible, ou un imperceptible tic tic tic comme la cigalette argentée, alors que la plus grande (5 cm), la cigale plébéienne, possède le chant le plus mélodieux car les vibrations produites par ses cymbales sont modulées par des mouvements amples et rapides de son abdomen; son chant est très puissant. Chez les cigales seul le mâle chante ou cymbalise; c’est son appel nuptial pour attirer la femelle.

Le contre-jour met en évidence l'abdomen creux et volumineux formant caisse de résonance chez une cigale grise cicada orni.

Une sono sous les aisselles

Cigale de l'orne cicada orni.

Les cymbales ou organes de chant, sont situées sous l’abdomen; ce sont deux petits dômes striés faits de la même matière que la carapace (en chitine) et actionnés par des muscles. Le fonctionnement des cymbales est tout à fait comparable à celui de nos haut-parleurs: une membrane mise en mouvement par un moteur; l’abdomen creux et volumineux fait office d’enceinte acoustique.

La fable

La Cigale et El Khomri Arbeit macht frei

L'odieuse fourmi de la fable.
La cigale argentée tettigetta argentata (2 cm).

Les cigales sont très populaires en Provence et ailleurs, la preuve: ces propriétés Lou Cigalou qui poussent comme des champignons et toutes ces cigales en terre cuite accrochées aux façades des maisons. La Cigale symbolise la chaleur de l’été, les vacances, le soleil… mais aussi l’abondance, car loin de ressembler à la mendiante de la fable, nourriture et chaleur lui sont fournies à foison par Mère Nature. Cet insecte inoffensif et jamais nuisible traîne comme un boulet une mauvaise réputation non méritée due à notre illustre poète Jean de La Fontaine et sa fable (pleine de bon sens au demeurant). Suceur de sève exclusivement, cicadae verae ne connaît jamais la faim ni la soif, ni le froid puisqu'il vit à peine un été. N’oublions pas non plus que notre Cigale a été mineur de fond avant de mériter sa retraite au soleil.

Lorsque vous enseignez La Cigale et la Fourmi à vos chiards, profitez-en pour une petite scéance de SVT et rétablir ainsi la vérité entomologique sur nos bestioles. La renommée se fait surtout avec des légendes Jean-Henry Fabre.

Vous chantiez?

Cigale sous la neige.

Des «peintres» font fortune avec leurs croûtes monochromes et de La Fontaine a bien réussi à vous caser sa cigale en hiver, pourquoi pas moi?

Vision, ouïe, odorat et autres sens

 

T'as de beaux yeux…

Les cigales possèdent cinq yeux: deux gros yeux composés de chaque côté de la tête, et trois ocelles rouges semblables à trois petits rubis répartis en triangle sur le devant de la tête. Les cigales arborent ainsi le triangle rouge , symbole de la lutte ouvrière du 1er mai 1890 pour une journée de huit heures de travail, huit heures de loisir et huit heures de sommeil. N'en déplaise à la fourmi El Khomry et sa loi Macron.

Si les cigales jouissent d'une très bonne vue, elles seraient nettement moins bien dotées côté audition. Mâles et femelles sont bien pourvus de deux oreilles, situées dans la partie supérieure de l'abdomen, dont le tympan est appelé miroir. Mais, d'après les spécialistes, ces insectes ne perçevraient qu'une bande passante relativement limitée correspondant aux fréquences voisines de la cymbalisation et seraient sourdes à tous les autres bruits. Nous-mêmes n'entendons pas tous les sons: nous sommes sourds aux infra-sons et aux ultra-sons alors que beaucoup d'animaux les entendent. Cependant, j'émets un doute sur la prétendue surdité des cigales suite à une expérience personnelle. Après avoir rampé patiemment et douloureusement sur le sol caillouteux de la garrigue, finalement bien positionné face à une minuscule cigalette dans les herbes (de Provence, à consommer sans modération), la bête cadrée avec soin, je m'apprête à déclencher. Quand soudain, je lâche une caisse: plus de bestiole, pas de photo! Sourdes les cigales? Si nous n'entendons pas toujours, parfois nous sentons…

Les cigales perçoivent les odeurs et les mouvements de l'air – et peut-être plus encore – grâce à leurs antennes, véritables détecteurs polyvalents hyper-perfectionnés.

L'alimentation

 

Une paille, s'il vous plaît

Cigale plébéienne lyristes plebejus se nourrissant. Son rostre, bien visible sur la photo, lui permet de percer l'écorce et de boire la sève comme avec une paille. Les cigales ne mangent pas, elles boivent!

Le mimétisme

Remarquez le mimétisme de la cigale grise cicada orni avec l'écorce d'amandier.

Tenue de camouflage

Le cacan provençal (photo) appelé aussi cigale de l’orne cicada orni ne trahit sa présence que par son assourdissant ksè ksè qui perturbe la sieste sous l’amandier. Quant aux cigalettes, présentes surtout dans les herbes, elles sont invisibles du fait de leur petite taille (2 cm ailes comprises) et de leur rareté. Les cigales se fondent avec leur décor, en particulier sur les écorces des branches et des troncs. C'est ce qui les rend si difficiles à voir; il faut les chercher! De plus, contrairement aux papillons, elles ne passent pas leur temps à voler et ne s'envolent que pour changer de perchoir ou pour rejoindre le mâle. Voilà pourquoi les photos de cigale en vol sont rares. Si les cigales paraissent oisives sur leur branche, elles sont capables de décoller brusquement en lançant un jet d’urine lorsqu’elles sont dérangées; elles volent très bien et rapidement.

Séquence X

Deux cigales grises cicada orni au turbin.
Sculpture naturelle sur écorce: détail anatomique d'un tronc de mûrier.
Gros mâle de cigale plébéienne lyristes plebejus entreprenant un mâle de cigale grise cicada orni.
Qu'est-ce qui est rond, tout ridé et craque sous le mistral? Un tronc d'amandier!

L'accouplement

La vie des cigales – véritables nymphos – se résume à quelques scènes basiques et répétitives, mais parfois spectaculaires: émergence, chant, camouflage, alimentation, copulation, copulation, encore, ponte, copulation…

La rencontre des deux sexes dure environ un quart d'heure. C'est la femelle qui fait le premier pas vers le mâle, séduite par sa cymbalisation. Chez nous autres homo «erectus» (homme «dressé»), la cymbalisation se traduit par le tintement des pièces d'or, sésame ô combien indispensable pour pénétrer la boite à glands de Madame. Mais revenons à nos cigales. Les partenaires sont toujours enlacés comme sur la photo, le mâle s'agriffe à la femelle qui se cramponne au support (ici une écorce rouge d'amandier) et supporte le poids du mâle. S'ils sont dérangés, ils se séparent mais restent attachés un long moment par l'extrémité de l'abdomen en opposition. Les cigales ne pensent qu'à ça! A peine l'affaire conclue, le mâle se remet à cymbaliser invitant une nouvelle femelle à venir le rejoindre (il a les moyens). Pendant ce temps, la femelle fécondée est partie pondre dans une branchette ou une tige quelconque, jusqu'à la prochaine fournée.

AC⚡DC?

Je ne parle pas du bruit mais des mœurs. Non, les cigales ne marchent pas à voile et à vapeur. Bien que des tentatives homosexuelles ne soient pas rares entre mâles, la victime émet spontanément une cymbalisation de protestation qui met rapidement fin aux ardeurs de l'assaillant. A courte distance les cigales repèrent le partenaire à vue, et un mâle ressemble à s'y méprendre à une femelle; il s'agit toujours d'une méprise. J'ai photographié un gros lyristes essayant de se farcir un pauvre petit cacan, en vain bien sûr.

La ponte

Cigale des montagnes cicadetta montana; longtot = 2 cm.

Adepte de la seringue

Les cigales introduisent leurs oeufs par centaines dans toutes sortes de végétaux: branches, écorces, tiges dans les herbes… avec leur tarière, sorte de seringue courbe que la femelle porte sous l’abdomen. En dehors de la ponte, la tarière est plaquée contre l’abdomen et ne se voit pas. Ca ne pique pas, ce n'est pas un dard. Les oeufs écloront un mois plus tard; les larves de 1,5 mm de long se laisseront choir au sol où elles s’enfouiront pendant au moins deux ans. Dans le sol, les larves se nourrissent exactement comme les adultes aériens mais en puisant la sève par les racines.

Les prédateurs

 

Cigalette surfant sur la Toile

Les araignées ne dédaignent pas une cigale pour leur quatre-heures! Ici une cigale des montagnes cicadetta montana prise au piège.

Les cigales craignent bon nombre d'insectes comme les fourmis, les mantes religieuses, les araignées, les guêpes et frelons… mais aussi les oiseaux: mésanges, moineaux, geais, pies…

Pêle-mêle

Abeille butinant un brin de lavande pour nous faire du bon miel typique de la région.
Cigale plébéienne lyristes plebejus cymbalisant sur une branche de cade.
Le moulin de Montfuron dans les genêts fleuris. Le Luberon au mois de juin.
Champ de lavande et distillerie sur le plateau de Sault dans le Vaucluse (84).
La cigale noire. Mâle cicadatra atra se désaltérant sur une branche de pin. Taille de la cigalette: 2,5 cm avec les ailes.
Chapelle Saint-Sixte derrière les genêts, à Eygalières (13). Ne pas confondre avec la chapelle Sixtine.
Petit port de pêche et de plaisance quelque part sur la Côte.
Chut! 'Paraît que le nom est déposé.
La cigale du garric tibicina garricola cymbalisant sur un brin de lavande (4 cm avec la queue). Les cigales aiment la lavande.
Cigale du garric tibicina garricola jouant au fakir sur des piquants de cade.
Grande cigale commune lyristes plebejus déposant ses œufs dans une branchette de bois mort.
Amandier et lavande sur le plateau de Valensole près de Saint-Jurs, là où le plateau n'est plus vraiment plat. De là-haut on voit le Mont Ventoux.
Tour de terre maçonnée par une larve de cigale des montagnes cicadetta montana, préparant ainsi son émergence du sol. H = 4cm, Øext = 1,3 cm.
La sublime cigale rouge tibicina haematodes, longtot = 4 cm.
Ponte de cigale grise cicada orni dans les genêts. Qui rôde en quête d'un mauvais coup? La fourmi bien sûr.
Ponte d'une grande cigale commune lyristes plebejus dans les herbes sèches. La relève est assurée.

Quand la bise fut venue

 

C'est la fin de l'été, les lavandes sont récoltées, les champs de blé labourés, et les cigales tirent leur révérence. Jusqu'à l'été prochain!

The End
Cicada will be back